Surhomme 1.0.1

L’homme parfait, existe-t-il? Peut-être avec plusieurs modifications chirurgicales. On peut devenir plus beau, plus mince sans le moindre effort. Qu’en est-il de la force ou même de l’intelligence? Comment les augmenter pour devenir encore plus puissant? La réponse : les machines.

Dans ce documentaire, les scientifiques qu’on peut y voir racontent qu’il est maintenant possible de remplacer un membre perdu par un bras artificiel contrôlé par le cerveau. Il bouge comme un vrai membre. On peut aussi maintenant corriger des problèmes mentaux comme le Parkinson avec une simple puce installée dans le cerveau. N’est-ce pas génial? C’est une avancée tellement importante pour tout homme ayant des problèmes. On améliore leur qualité de vie par une technologie qui ne fait que prendre de l’ampleur.

Le hic, que je n’arrive pas à croire que des humains puissent y penser sérieusement, est de transformer un humain parfaitement fonctionnel en un demi-humain demi-androïde seulement pour satisfaire un fantasme d’enfant: devenir un « super héros », un surhomme. Ces scientifiques changent une idée principale qui était réellement importante par un rêve complètement inutile. L’homme veut devenir plus intelligent grâce à une petite machine implantée dans leur cerveau et non pas par leur propre effort. Ils transforment un réel besoin en un produit commercial. Si ça se réalise, et comme on le suppose si bien dans le documentaire, l’homme deviendra un monstre. On explique aussi qu’on envisage de se faire couper un bras pour le faire remplacer par un bras bionique. Je suis en total désaccord avec une commercialisation de cette nouvelle « chirurgie ».

J’aimerais vous entendre là-dessus!

Publicités

Films 101

L’aura en art est une chose importante. Elle représente l’ici et maintenant, que ce soit d’il y a 100 ans ou aujourd’hui. Elle représente l’authentique, la copie unique d’une œuvre. C’est sur cette partie que j’aimerais parler en l’appliquant au cinéma, aux films de grande production d’aujourd’hui.

J’ai pensé qu’il serait possible d’une façon ou d’une autre, mais je ne suis arrivé à presque rien. Si nous regardons le cinéma hollywoodien et de ses films, je ne vois qu’une façon de faire le plus d’argent possible. Ce n’est qu’une vente de divertissement pour le public. Produit en très grande quantité, distribué dans tous magasins qui vendent des DVD pour être vendus ou loués. Je ne vois pas où l’aura pourrait se voir dans ce marché, en fait c’est totalement contraire à une des idées principales de l’aura, qui est l’authenticité d’une œuvre. Toutes ces copies ne sont que des reproductions d’une autre copie, peut-être. Selon moi, il n’y a plus d’authenticité dans cette œuvre. De plus, si le film fait fureur auprès du public et qu’il a remporté plein d’argent, on en produit un deuxième qui n’est pas nécessaire et même moins bon que le premier pour faire encore plus d’argent. Les meilleurs exemples sont les films de Disney et de Dreamworks.

Il y a aussi cette mode qui a commencé (elle était présente avant aussi, mais en moins grande quantité), les films basés sur des livres. Hunger Games, La Voleuse de Livres, Divergence, L’Épreuve, Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux et la liste est encore longue. J’ai remarqué que ces livres ont tous été de grand vendeur et, selon moi, c’est une des raisons qui a fait en sorte qu’il soit fait au grand écran. Même que le film ressemble plus ou moins au livre, ce qui est désastreux. Pour moi, ils détruisent l’histoire que l’auteur a mis tant de temps à construire et écrire. L’aura a été complètement oubliée à ce niveau-là.

Bienvenue 101

Bonjour à chaque personne qui se présenteront sur ce blog!

Avant de commencer quoi que ce soit, voici une petite présentation sur moi-même.

Je suis une mordu de jeux vidéo, des animes japonais et manga. L’histoire du Japon est un de mes nombreux intérêts. La musique, le dessin, la lecture et voyager font partie intégrante de ma vie.

Au plaisir de lire vos commentaires, critiques, pensées, etc.

http://litteratiemediatique.com/