Le spectacle 101

Lorsque je suis allé sur Facebook, il n’y a pas si longtemps, je suis tombé sur cette vidéo que j’ai trouvé super. Je n’attendais que la bonne occasion pour vous en parler.

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire le lien avec la notion de spectacle. Nous fuyons le monde réel dans un monde virtuel. Que ce soit Facebook, YouTube, la télévision, les jeux vidéo. Par contre, dans cette vidéo, l’accent est mis sur le monde d’internet et de nos téléphones intelligents. Il est dit qu’on se renferme davantage dans ceux-ci, qu’on ne regarde pas assez devant nous, qu’on devient solitaire et presque antisociale.

On essaie de fuir notre monde de tous les jours dans ce profil Facebook. Nous nous créons pratiquement une façade, nous marchons en tenant notre cellulaire devant nos yeux, nous l’utilisons au volant, devant les autres alors que ceux-ci nous parlent. Nous cherchons les publications des autres, nous les jugeons, nous les critiquons. Par contre, je me pose la question, est-ce vraiment un spectacle? Est-ce vraiment un monde imaginaire, là où le réel n’existe pas? Là où nos problèmes ne nous rattrapent pas?

Il est vrai que dans la vidéo c’est emmené de cette manière, mais de façon encore plus problématique. Là, nous ne cherchons plus à fuir, on vit dedans. Nous serions tellement absorbés dans le virtuel que ça nous empêcherait de vivre des moments de la vie. Je pourrais le décrire comme une obsession. L’envie de voir ce qui se passe sur Facebook est tellement grande que nous passons à côté d’un moment de vie… Qui aurait pu se produire.

Donc, selon la vidéo, le monde virtuel n’est plus qu’un spectacle d’une période d’une heure, par exemple, mais qu’il est notre vie. D’un point de vue très négatif. Je suis assez d’accord, dans la mesure où maintenant, comme pour cette vidéo, nous utilisons l’internet pour pouvoir conscientiser les gens, qu’il y a des accidents de la route parce que ces conducteurs regardaient leur téléphone et parce que, maintenant, nous préférons écrire à quelqu’un. Le pire c’est qu’on va se frustrer parce que cette personne ne nous répond pas dans l’immédiat. À ces personnes, je leur dis de prendre leur téléphone et de les appeler.

Publicités

Un commentaire

  1. The Prof · février 15, 2015

    Beau rapprochement avec la théorie! Le spectacle est effectivement unificateur, mais comme le dit Debord, il unit des individus de façon séparée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s